SMARTPHONE PLIABLE

Smartphone pliable, tout savoir sur les premiers modèles

Depuis des années on entend parler des smartphones à l’écran pliable et alors que Samsung et Huawey annonçaient tout deux qu’ils seraient les premiers à sortir leur modèle, un constructeur...

Depuis des années on entend parler des smartphones à l’écran pliable et alors que Samsung et Huawey annonçaient tout deux qu’ils seraient les premiers à sortir leur modèle, un constructeur chinois, Royole leur a damé le pion ! Autres smartphones à venir : ceux de Motorola et de Xiaomi. Faut-il se précipiter sur ces premiers modèles ? Essayons de répondre à cette question en faisant le point sur ces 5 smartpones nouvelle génération.

Le Flexpai de Royole, 1er smartphone pliable, mais pas forcément le meilleur

Samsung et Huawey, les deux géants de la tech se sont fait doubler par Royole, méconnu en Europe mais spécialisé dans les interfaces hommes-machines qui travaille depuis plusieurs années sur les écrans flexibles. Le premier smartphone pliable est donc le Flexpai.

Il a une capacité de stockage allant de 128 à 512 Go selon les modèles et dispose d’un écran d’une définition de 1.920 x 1.440 qui pourrait se plier plus de 200.000 fois sans s’abîmer. Une fois l’écran du smartpone replié, l’interface s’adapte. L’application ouverte apparaît à l’avant, sur la tranche s’afficent des informations supplémentaires tandis qu’au verso, on trouve le reste de l’écran d’accueuil.

Quelques bémoles ce pendant : le Flexpai se plie uniquement vers l’extérieur, ce qui n’est pas très intuitif. Par ailleurs, dans sa hâte de sortir le premier smartpone pliable au monde, Royole a un peu bâclé ses finitions. L’écran peine à s’orienter une fois plié et les applications ne se lancent pas toujours du premier coup. Enfin, replié, ce smartphone est trop épais, 1,5 centimètres et du coup un peu encombrant.

Le Samsung Galaxy F, un teasing un peu trop long ?

Voilà des années que Samsung tease sur son smartpone pliable. Le 7 novembre 2018, à l’occasion de la Samsung Developer Conference, la marque coréenne a enfin dévoilé son Galaxy F. Les chanceux qui ont eu l’occasion de le tester lors du CES de Las Vegas ont trouvé sa prise en main stable, n’ont pas eu l’impression d’un terminal trop épais et ont été impresssionnés par la finesse du produit une fois déplié. A noter qu’il se replie vers l’intérieur.

Côté dimention, la diagonale du Galaxy F tutoie les 4,5 pouces pour une définition de 1960 x 840 pixels, en ratio 21:9 et d’une densité de 475 pixels par pouce. Spécialisé dans le multitâche il devrait être équipé de composants internes très haut de gamme et embarquerait deux batteries parmi les plus grosses du marché. Enfin il devrait disposer d’une capacité de stockage 128 Go.

Information importante pour Samsung : une version spéciale d’Android est développée par Google pour les téléphones pliables pour les constructeurs partenaires.

Le Galaxy F pourrait proposer une variante 5G pour rivaliser avec le modèle de Huawey et sera disponible en 4 couleurs.

Bien qu’il soit prometteur, le smartphone pliable de Samsung ne sortirait-il pas trop tard, déjà égalé par certains de ses concurrents ?

Le Balong 5000 de Huawey, le grand rival de Samsung

Le fabricant chinois Huawey dévoilera son smartphone pliable lors du Mobile World Congress. Ce smartphone pliable 5G baptisé Balong 5000 disposerait de vitesses de téléchargement pouvant aller jusqu’à 4,6 Gb/s sur les fréquences sub-6 GHz pour jusqu’à 6,5 Gb/s sur le spectre des ondes millimétriques (mmWaves). Mais le Balong 5000 sera aussi compatible avec les réseaux 3G et 4G.

Côté dimension, le modèle de Huawei s’alligne sur celles du Galaxy F de Samsung.

Xiaomi dévoile un smartpone pliable en 3 parties

Xiaomi a dévoilé son smartphone pliable dans une vidéo qui met en scène son patron. Ce dernier est filmé en train de lire des vidéos sur une petite tablette plate, puis remplie les bords gauche et droit de l’écran et continue à utiliser l’appareil en mode smartphone classique.

Le grand défi des smartpones pliables est la résistance de leur écran à toutes ses maneuvres. L’écran du modèle de Xiaomi qui se plie en deux endroits pourrait donc être plus fragile. Cependant, ce format présente un grand avantage en terme de confort d’utilisation, ses bords extérieurs se repliant vers l’arrière. En effet l’affichage central reste ainsi le même et ne fait qu’augmenter ou diminuer de taille.

bientot en vente a la fnac : https://www.fnac.com/

Motorola ressuscite le RAZR

Comme le 3310 a été emblématique pour Nokia, le RAZR a fait la renommée de Motorola par son design très original. Après une tentative de résurrection ratée en 2011, Motorola prépare son retour avec un smartphone pliable qui portera le nom de RAZR pour jouer sur la carte de la nostalgie tout en proposant les dernières technologies du marché.

Ces smartphones pliables auront tous un prix élevé, 1500 dollars en moyenne. Il semble donc plus raisonnable d’attendre d’avoir plus de tests et de retours d’utilisateurs avant de se précipiter sur les premiers modèles.